KnK France

Accueil » NOS ACTIVITÉS » Notre expertise » Projet éducatif au Japon

Projet éducatif au Japon

CamDSC_3355Le Projet Educatif de KnK au Japon, initié dès la création de l’association en 1997, a pour but de sensibiliser les enfants et jeunes Japonais, mais aussi plus largement le public japonais, aux situations dans lesquelles vivent et grandissent les enfants désavantagés de pays d’Asie.

Chaque année l’association propose des projets éducatifs, rencontres entre enfants de différents pays, ateliers vidéo ou créatifs, conférences et expositions photos.

Cette composante de l’association devient au fil des années de plus en plus importante et essentielle. L’une des missions de l’association est bien la connaissance, et le respect, de l’autre, quel que soit son origine, ses croyances ou ses aspirations.

La Charte de KnK stipule que l’association a pour objectif une meilleure compréhension entre les enfants du monde.

Depuis la création du projet « Jeunes Reporters pour l’Amitié », plus d’une cinquantaine de jeunes Japonais ont été à la rencontre de jeunes dans 10 Pays d’Asie (Cambodge, Vietnam, Philippines, Timor Leste, Indonésie, Chine, Thaïlande, Laos, Jordanie, Bangladesh), ainsi qu’en France, avec l’association « Secours Populaire Français ».

Des ateliers vidéo ont été organisés avec les bénéficiaires de l’association en Indonésie (Aceh), en Inde (Tamil Nadu), au Cambodge, en Jordanie ainsi qu’au Japon avec de jeunes handicapés et, plus récemment, avec des jeunes ayant survécu au tsunami de mars 2011.

Au Japon même, les opérations « Yujo no Library » (Bibliothèques de l’Amitié) ou « Yujo no GoEn Dama Campaign » (Collecte de pièces de 5 yens), sur des initiatives personnelles ou organisées dans les écoles, permettent à de jeunes Japonais d’apprendre, de mieux comprendre, et d’agir.

Pour les enfants et jeunes ayant vécu des expériences difficiles et traumatisantes, des situations de guerres ou de conflits, de désastres naturels ou des situations de grande pauvreté, certains ateliers, tels que les ateliers vidéo ou de dessins, sont des occasions uniques d’exprimer leurs souffrances et, souvent, de les surmonter.

Les enfants et jeunes Japonais ayant participé à ces reportages et à ces ateliers reviennent enrichis d’une expérience qu’ils partagent avec leurs écoles, leurs familles et amis, leurs communautés.

Ils deviennent les « Ambassadeurs » des enfants qu’ils ont rencontrés.